Bienvenue sur PEBKAC.fr, le site qui recense les anecdotes où l’on se moque des utilisateurs ne maîtrisant pas l’outil informatique. PEBKAC est un acronyme signifiant « Problem Exists Between Keyboard And Chair ».
Le problème se situe entre la chaise et le clavier : soumettez vos histoires, donnez votre avis !
Ce site n'est pas le site original pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder avant que le site original ne soit mis hors ligne.
Pendant mes études (années 90), nous avions régulièrement besoin de relancer des tâches système, corriger des droits foireux, etc. ("ipcrm" en particulier). Au début, on demandait aux professeurs. Puis on a réussi à "pirater" les serveurs, et nous avions mis un « /usr/bin/sp » qui permettait de passer root discrètement. L'outil étant dans une zone système, ressemblant aux centaines d'utilitaires Unix aux noms abscons. Tous les étudiants l'utilisaient régulièrement sans abus.

Puis un jour, le prof' a rencontré à un problème : un étudiant avait été saboter le travail d'un autre. Ne trouvant rien, le prof' est venu m'extraire d'un examen, m'a posé devant un terminal dans le répertoire d'un étudiant, et m'a dit : « Trouve-moi s'il a un truc pour pirater le serveur ! ».

Sachant où était le hack (/usr/bin), j'ai fait, en confiance, un "find" dans le répertoire de l'étudiant pour des programmes set-uid root.

Et paf... Cet imbécile avait copié l'outil partagé dans son répertoire à lui. PEBKAC.
PEBKAC #6845 proposé par Eric D le 02/02/2013 | 15 commentaires | 👍🏿 👎🏿 +205
Voilà ce que c'est. Quand on trouve un hack on le garde pour soi, on le partage pas avec une bande de clampins qui n'y pigent rien. Mort aux c...
Commentaire #77164 écrit par cpn42 le 02/02/2013 à 12h42 | 👍🏿 👎🏿
C'est quoi cette discrimination sur les lettres? Selon toi, un "c" vaut moins qu'un "a" ou qu'un "e", bravo, belle mentalité. Fait gaffe à toi, la SPL (Société protectrice de lettres) pourrais se retourné contre toi.
Commentaire #77174 écrit par greythaf le 02/02/2013 à 13h00 | 👍🏿 👎🏿
La Société Protectrice de la Langue Française pourrait également se retourner contre toi pour ce « retourné » ...
Commentaire #77185 écrit par ROB le 02/02/2013 à 13h27 | 👍🏿 👎🏿
Y a aussi "Fais gaffe à toi" et "pourrait" ...
Commentaire #77197 écrit par Noname le 02/02/2013 à 14h40 | 👍🏿 👎🏿
Je suis pas sûr d'avoir bien tout compris, mais il me semble que d'après l'histoire il n'y a pas de vrai preuve contre l'accusé.
Je veux dire si "tous" les étudiants étaient au courant pour le programme "sp", certains ont pu le copier pour l'utiliser "normalement" pour corriger les droits foireux comme tu dis et non pour saboter le travail des autres.
A ce titre c'est le "on" qui a mis le programme "sp" et qui a diffuser l'info qui semble plus coupable que celui pour lequel la seul preuve est qu'il a copié un programme dont "tous" les étudiants connaissaient l'existence dans son répertoire personnel.
D'ailleur, c'est même pire, n'importe qui aurait même pu mettre ce programme dans son répertoire personnel pour le faire accuser à tord.
Commentaire #77203 écrit par Macaque le 02/02/2013 à 15h38 | 👍🏿 👎🏿
un grand pouvoir implique de grandes responsabilités
Commentaire #77206 écrit par D le 02/02/2013 à 16h20 | 👍🏿 👎🏿
J'ai rien compris...
Commentaire #77211 écrit par MrWhite le 02/02/2013 à 17h16 | 👍🏿 👎🏿
D'après ce que j'ai compris, le but de l'opération n'était pas de découvrir le coupable (c'était déjà fait), mais juste de trouver une preuve utilisable (je n'ai pas dit valable).
Commentaire #77215 écrit par BSK le 02/02/2013 à 18h07 | 👍🏿 👎🏿
Ainsi que "Quelle est cette [...]".
Commentaire #77244 écrit par mini le 03/02/2013 à 00h02 | 👍🏿 👎🏿
Je pense que l'auteur ne voulait pas faire tomber le gars : il fait un find dans le /home, alors que le script est censé être dans le /usr/bin.
L'étudiant avait copié le script dans ses documents à lui, le faisant ainsi passer pour le responsable de tout, alors que si il ne l'avait pas copié, il aurait toujours pu s'en servir, et ne se serait pas fait chopé...
Commentaire #77285 écrit par Dorni le 03/02/2013 à 11h45 | 👍🏿 👎🏿
Je voulais dire de la part du prof.
Commentaire #77288 écrit par BSK le 03/02/2013 à 11h59 | 👍🏿 👎🏿
Ça devrait être la devise de tout sysadmin qui se respecte.
Commentaire #77289 écrit par BSK le 03/02/2013 à 12h01 | 👍🏿 👎🏿
Les étudiants ont créé un outil logiciel pour acquérir tous les droits sur le serveur (comme être administrateur sous Windows). Un étudiant a utilisé cela pour saboter le travail d'un autre.

Mais le saboteur a copié l'outil dans son répertoire personnel au lieu de le laisser à l'endroit discret où les étudiants l'avaient placé. Analogie : il avait l'arme potentielle du crime dans un tiroir de sa cuisine.

Repart en métro. N'aime pas voler sous la pluie.
Commentaire #77343 écrit par Captain Obvious le 03/02/2013 à 20h07 | 👍🏿 👎🏿
Surtout pour le "un étudiant avait été saboter ..."
Commentaire #77455 écrit par Navi le 04/02/2013 à 17h37 | 👍🏿 👎🏿
@Captain Obvious Il me semble que ce sont des machines sur un système de type UNIX et non Windows, vu le nom du chemin (/usr/bin/sp) ...
Commentaire #77536 écrit par chipeauteur le 05/02/2013 à 07h08 | 👍🏿 👎🏿