Ce site n'est pas pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder, en attendant que le vrai site soit remis en ligne.

PEBKAC #7158 – Artemis

Dans un livre sur la cryptographie, j’ai pu lire :
« Le code source d’une page HTML se présente sous la forme sibylline suivante : (insérez ici un peu de HTML aux anciennes normes). Il s’agit de la liste d’instructions nécessaires à votre navigateur pour exécuter la page Web sur laquelle vous vous trouvez.
Par exemple, si la page demande un mot de passe, ce qui est attendu peut se lire directement dans le code source ».

Le meilleur vient ensuite : « […] Certains prétendent qu’il est possible de protéger certaines pages sensibles, comme celle du Pentagone par exemple, de ce genre d’indiscrétion. C’est complètement faux. Normalement, un clic droit de la souris suffit pour faire apparaître le code source de la page que vous visitez ».

Le livre est intéressant, mais pas pour l’informatique. PEBKAC.

PEBKAC #6898 – Artemis

J’appelle aujourd’hui l’opérateur au fruit, pour me plaindre de mon débit mobile très, très réduit.
Le « technicien expert » que j’ai eu au téléphone m’a parlé pendant quinze minutes de vitesse exprimée en « mégapixels par seconde ». PEBKAC.

PEBKAC #6432 – Artemis

Il y a quelques années, alors en classe de troisième, j’effectuais un stage dans le service informatique d’une boîte d’environ 200 employés.
Malgré le fait qu’il gérait une vingtaine de serveurs Debian, le chef du service n’a jamais voulu me croire quand je lui ai révélé l’existence – et la différence – des notations « Kio / Mio / Gio ». PEBKAC.