Ce site n'est pas pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder, en attendant que le vrai site soit remis en ligne.

PEBKAC #9856 – lionnel

Voici la note de service affichée ce lundi 24 mars dans ma petite entreprise :

« En raison de la fin des mises à jour de Windows XP le 1er avril, à compter de ce jour, aucune connexion Internet à usage professionnel ou personnel ne devra être effectuée si votre poste est équipé de Windows XP. Veuillez utiliser un poste équipé de Windows 7 ou ultérieur pour tout accès à Internet. »

Craignant que l’on déconnecte mon poste resté sous XP, je contacte immédiatement le « responsable informatique » (notez bien les guillemets). Ce dernier m’informe donc :
– Qu’aucune migration n’est prévue, bien que parfaitement possible ;
– Il ne prévoit pas non plus déconnecter les postes sous Windows XP ;
– Le réseau de l’entreprise est déjà sécurisé par un pare-feu (en réalité un modem-routeur premier prix) ;
– Il ne compte que sur le civisme des utilisateurs pour respecter sa « mesure » ;
– Si on ne surfe pas sur des « sites à la con », on ne risque pas d’être infecté par un virus.
PEBKAC.

PEBKAC #9519 – lionnel

Durant une partie de « Left 4 Dead 2 », mon coéquipier, souhaitant me montrer les performances de sa nouvelle machine (plutôt haut de gamme), lance une carte et entre quelques commandes :

z_common_limit 10000
z_mega_mob_size 10000
director_force_panic_event


Sans grande surprise, le vénérable jeu n’a pas apprécié qu’on lui demande d’afficher d’un coup 10 000 ennemis alors que la valeur par défaut est de 50.

La demi-heure suivante a été consacrée à expliquer ce qu’est un « buffer overflow » et pourquoi, même avec un Core i7, 16 Go de RAM et une carte graphique haut de gamme, il est juste impossible qu’un moteur de jeu grand public puisse gérer autant d’ennemis simultanément. Il n’y avait aucun problème de performance à rechercher. PEBKAC.

PEBKAC #7566 – lionnel

Vu à la réception d’un hôtel : un superbe couple identifiant / mot de passe des plus solides : environ 20 caractères pour l’identifiant, et une trentaine pour le mot de passe. Aucun mot du dictionnaire, des majuscules (environ un caractère sur trois), des chiffres, des symboles de ponctuation (au moins six), des caractères spéciaux (y compris « µ » , « $ », voire « § »).

Bon courage à celui qui aurait envie de d’attaquer ça en brute-force. Par contre, c’est tout de suite plus facile pour tout quidam capable de lire l’autocollant (en taille 18) collé sur le clavier du réceptionniste. PEBKAC.

PEBKAC #6469 – lionnel

Après avoir gâché une soirée avec divers soucis, je parviens sur le coup des 1h du matin à finir d’installer mon OS.

Ayant un shell ouvert, je tape mécaniquement « sudo apt-get firefox », suivi de mon mot de passe root. Et je n’obtiens pour seul résultat que « sudo n’est pas reconnu ».

Ah oui, c’est vrai. C’est un Windows XP que j’ai installé.
La nuit va être courte… PEBKAC.

PEBKAC #5760 – lionnel

Les onduleurs, c’est très utile en cas de coupure de courant, c’est la raison pour laquelle chaque poste en est équipé.
Sauf qu’au boulot, le switch n’en a pas. Vraiment pratique lorsque l’on bosse 99% du temps sur un soft distant, qui a l’intelligence de quitter brutalement en cas de perte de réseau. PEBKAC.

PEBKAC #4728 – lionnel

il y a quelques temps, je repère un Asus eeePC 901 quasiment neuf, vendu comme « HS pour bricoleur », à moins de 100€. Point de panne hardware, mais un propriétaire scandalisé, qui me raconte que c’est « une honte d’avoir un PC que l’on ne peut pas formater » (en me montrant le DVD fourni), et donc qui est « bon à jeter au premier virus ».

Pendant que ce cher monsieur me raconte ses mésaventures, et que je paye mon dû, je boot sur un live USB et installe Ubuntu. Puis je suis reparti avec ma machine sous le bras, parfaitement fonctionnelle. PEBKAC.