Ce site n'est pas pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder, en attendant que le vrai site soit remis en ligne.

PEBKAC #7829 – Raizarachi

Il y a quelques semaines, une stagiaire de ma boîte ne voulait pas arrêter de « travailler » sur son PC pendant la pause déjeuner, pour pouvoir partir plus tôt le soir.

Sa tutrice (qui essaie de nous convaincre tous de lâcher nos ordinateurs pendant la pause) en a eu assez, et lui a débranché son écran (câble d’alimentation, radical). En réponse, nous avons eu droit aux cris outrés de la stagiaire qui disait : « Non ! Vous avez cassé mon Facebook !… Et bien je vais me mettre en arrêt maladie ! ».

Alors je ne trouve déjà pas très malin de menacer de se mettre en arrêt maladie… Je veux dire qu’il suffit d’une petite visite médicale de contrôle demandée par le patron et c’est fini.
Après ça, même si ça nous est tous arrivé de faire semblant de travailler, on ne le dit pas à nos supérieurs…

Mais surtout en combo implacable entre débrancher un écran = casser la machine, et la « destruction » du compte Facebook après un problème local… double PEBKAC.

PEBKAC #8669 – Raizarachi

Pendant les vacances, ma mère est venue me voir en disant que son PC ne répondait plus (je suis déjà heureux qu’elle ait utilisé cette terminologie, et qui plus est à bon escient).

En allant voir la bête, je me suis rendu compte que son OS avait freezé, donc reboot hard. Curieuse, elle me demande pourquoi j’ai appuyé sur le « bouton-qu’elle-ne-devait-toucher-sous-aucun-prétexte » (quand je lui avais installé sa machine, pour ne pas compliquer les choses, je lui avait interdit de toucher au bouton « Reset »).

Un peu empressé dans mes explications, je me suis contenté de lui dire que « J’ai fait Reset », avec un accent anglais à couper au couteau. Devant son air dubitatif, j’ai fini par comprendre qu’elle avait compris « risette », ce qui n’a en effet rien à voir.

Pour maman qui pense que faire un sourire à son ordinateur est efficace, et pour moi qui ne suis pas capable de parler à des néophytes sans anglicismes (avec un accent français en prime) : PEBKAC.

PEBKAC #8558 – Raizarachi

Pendant mes vacances, en visitant de la famille j’ai un peu discuté informatique et monde de la programmation avec mon oncle, qui est un expert auto-proclamé en toute chose relative l’informatique, et qui a passé une bonne partie de sa carrière à travailler dans ce domaine.

Il doit avoir envie de partir en retraite rapidement, car il a réussi à confondre (tout en étant très sûr de lui) l’entreprise informatique BusinessObjects avec le langage SQL…

(Il disait que « BusinessObjects est LE langage le plus efficace pour interroger les bases de données décisionnelles »). PEBKAC.

PEBKAC #8496 – Raizarachi

En vacances, pour avoir accès à Internet, je suis allé à l’Office du Tourisme qui offre un service de Wi-Fi + connexion Internet.

Dans cette salle, il y a aussi un ordinateur fixe de « démo » connecté en filaire qui passe par un proxy bloquant tous les sites, à l’exception du site de la ville, des Pages Jaunes, et de la SNCF.

En tout cas, c’est ce que l’employée de l’Office du Tourisme m’avait dit, car lorsque je suis arrivé dans la salle, le navigateur affichait un beau « Google.fr ». Surpris par la page affichée, je suis allé regarder la configuration et j’ai vu qu’un petit malin avait désactivé le proxy, permettant ainsi au navigateur d’aller consulter n’importe qu’elle page.

Au final, pour avoir un système de blocage de pages purement en local + désactivable par le premier venu… PEBKAC.

PEBKAC #8435 – Raizarachi

En regardant dans le code d’un ingénieur-stagiaire diplômé (c’est un ingénieur qui a eu son diplôme, mais qui a les mêmes habitudes et la même efficacité qu’un – mauvais – stagiaire), j’ai surpris des perles comme :
int inc = 100 > 0 ? 1 : -1;
Pour gérer le sens de l’incrément d’une boucle for de 0 à 100, et, un peu plus bas :
inc = 0 > 100 ? 1 : -1;
Pour parcourir la même boucle, mais de 100 à 0 cette fois.

Et pour tout vous avouer, vu son niveau, je suis même surpris qu’il ait pensé à utiliser une condition ternaire (après tout, je ne lui avais expliqué QUE neuf fois l’utilité d’une telle syntaxe, et la lourdeur d’une syntaxe if […] else pour une assignation de variable… PEBKAC.

PEBKAC #8436 – Raizarachi

À votre avis, les clients apprécient-ils de voir leur application planter à cause d’un dépassement d’indice de tableau ? Pour mon collègue, la réponse est oui, puisqu’il ne fait JAMAIS de vérification sur les boucles pour remplir les tableaux :

double[] tab = new double[2048];
int i=0;
while(booleen_volatile)
{
    tab[i] = fonction_renvoyant_un_double();
    i++;
}


(Le booleen_volatile est modifié dans un autre thread). PEBKAC.

PEBKAC #8397 – Raizarachi

Il y a quelques années, un ami de ma mère était venu me voir en me disant qu’il avait fait une « super-affaire » en achetant une clé USB pas cher du tout, mais qu’il n’arrivait pas à l’utiliser sur son PC et qu’il aimerait bien que je l’aide.

Quand il m’a tendu sa « clé USB », j’ai dû me retenir de lui éclater de rire à la figure : c’était un adaptateur de carte SD (et il n’avait évidemment pas de carte SD).

Au final, son achat de la « clé USB » était juste lié au fait que c’était la moins chère de la liste. Ça, plus le fait de ne pas chercher à savoir à quoi elle correspondait… PEBKAC.

PEBKAC #8111 – Raizarachi

Dans le cadre de mon travail, j’ai demandé au patron de l’entreprise (une PME) de m’acheter un nouveau PC pour le boulot car celui que j’ai actuellement est très limité en termes de RAM et puissance processeur.

Quand j’ai montré le PC que j’avais choisi à mon patron, il a essayé de me convaincre de prendre à la place un Netbook trois fois moins cher, avec Windows 8, et lui-même moins puissant que mon PC actuel.

J’ai essayé de lui démontrer que les performances techniques du Netbook allaient être trop faibles, il m’a répondu : « Mais non, tu t’inquiètes pour rien ! Après tout, il a Windows 8, ça marchera forcément mieux ! ».

Sans vouloir bâcher Windows 8 (que je n’ai jamais testé), il me semble que le fait de négliger complètement les performances physiques d’une machine, en pensant que comme elle est équipée du dernier OS « à la mode » de Microsoft, elle sera forcément plus efficace… C’est un PEBKAC.

PEBKAC #7828 – Raizarachi

Récemment, je me suis offert un nouveau PC qui dispose entre autres d’une grande quantité de RAM (32 Gio), ce qui me permet de laisser ouvertes simultanément plusieurs instances de programmes gourmands en ressources. Je sais que ça fait beaucoup, mais bon j’avais les sous pour, et il y avait une promotion…

En tout cas, lorsque j’ai installé Windows 7 x64 sur mon SSD de 120 Gio, j’ai eu une mauvaise surprise en voyant que plus de 80% du disque était plein, juste avec le système d’exploitation (pour environ 40 Gio prévus initialement).

C’est seulement en allant me balader sur le disque que je me suis rendu compte que le SWAP avait été automatiquement réglé sur 32 Gio, et que la mise en veille prolongée était active.

En désactivant la veille prolongée et en réduisant le SWAP, mon disque a retrouvé un pourcentage d’espace libre acceptable.

Pour ne pas avoir pensé tout de suite à « pagefile.sys » et à « hyberfil.sys », d’autant que 2x 32 Gio dans deux fichiers, ça se remarque vite normalement… PEBKAC.

PEBKAC #7826 – Raizarachi

Il y a quelques années, alors que j’étais en école d’ingénieur, les adresses e-mail qui nous étaient attribuées étaient particulières : il y avait la véritable adresse qui était de la forme : « <4 premières lettres du prénom><4 premières lettres du nom>@<école>.fr », qui servait à la fois d’adresse e-mail (heureusement), mais aussi d’identifiant sur le LDAP de l’école. Et à côté, il y avait un alias qui était de la forme : « <prénom>.<nom>@<école>.fr », qui ne servait que d’adresse.

Manque de chance : mon prénom et mon nom font quatre lettres chacun, par conséquent la seule différence entre l’adresse et l’alias est le point.

Un jour, ce qui devait arriver arriva : pour me connecter à un PC en TP, j’ai utilisé l’alias. J’ai bien passé quinze minutes à réessayer de me connecter (sans rien changer à mon identifiant, évidemment), et il a fallu qu’un ami qui était arrivé en retard se connecte, pour que je voie son identifiant et que je réalise mon erreur, pour enfin réussir à me connecter.

Franchement, tout ça pour un point… PEBKAC.