Ce site n'est pas pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder, en attendant que le vrai site soit remis en ligne.

PEBKAC #8895 – Millman

Dans ma fac, un mot de passe nous est donné à l’inscription (nom de code : AGALAN) et nous sert entre autres pour la messagerie de l’université, la réinscription, les demandes de bourse, pour se connecter à nos sessions privées dans les locaux, ou encore se connecter sur le réseau du CROUS dans le campus. Ce mot de passe est une suite aléatoire de huit caractères contenant majuscules, minuscules et chiffres.

Je me suis rendu compte aujourd’hui que, comme tout les ans depuis 5 ans, ce mot de passe nous est distribué en clair sur les certificats de scolarité.

Entre l’administration qui nous impose de base un mot de passe stocké en clair sans nous demander de le modifier, et moi qui avais commencé à utiliser ce mot de passe pour quelques comptes extérieurs à la faculté… PEBKAC.

PEBKAC #8269 – Millman

M’occupant, en tant que stagiaire, de faire un peu d’automatisation documentaire pour le compte d’une multinationale, je m’attelle à un nouveau document Excel. Visualisant le code VBA afin de comprendre le fonctionnement de cette usine à gaz, je découvre :

– Quelques fonctions Private Sub CommandButton1_Click() sans commentaire et sans plus d’explication par page, dont certaines (beaucoup) sont vide.
– Des macros enregistrées, parfois une simple sélection de cellule, n’étant utilisées nulle part.
– Une quinzaine de modules, dont trois vides.
– Et une série de non pas un, ni deux, mais bien treize end if à la suite (alors qu’un switch case eût été parfait).

Dois-je préciser que ce document est celui qui doit être utilisé par l’ensemble du groupe ? PEBKAC.

PEBKAC #8135 – Millman

Dans la capitale des Alpes, nous avons depuis peu un seul modèle de carte pour tout les transports en communs (tram, bus et train). Cependant, le système n’est pas encore au point.

En effet, même si les cartes sont compatibles, elles ne sont pas identiques. Par exemple avec ma carte de bus, je ne peux pas recharger aux bornes trams. Et en agence, seul un guichet sur les quatre ou cinq disponibles me permet de recharger. Mais il y a pire…

Même si c’est « prévu pour », il vaut mieux éviter de mélanger les produits, chose que j’ai faite. Ainsi mes trajets de bus se sont retrouvés « bloqués », je pouvais valider mais ils ne se décomptaient pas, ce qui m’a permis de prendre le bus à l’œil pendant près d’un an… Jusqu’à ce que ma carte ne soit finalement plus reconnue du tout, m’obligeant à payer le prix fort (sans la réduction étudiante).

Finalement, je me retrouve avec une carte de tram, une carte de bus, et une carte de réduction papier pour le train.
Ceux qui ont mis en place ce système ont une idée particulière de la compatibilité. PEBKAC.

PEBKAC #8103 – Millman

Pour s’identifier sur le site de la banque citoyenne il fallait non pas taper le mot de passe, mais laisser le curseur de la souris sur des chiffres jusqu’à ce que celui ci soit validé, puis passer au suivant.

Un jour au service client, une dame visiblement mécontente appelle (texte restitué après traduction Michu-Humain) :
« C’est inadmissible! Un de vos ingénieurs a modifié le temps de validation, maintenant c’est un peu plus long ! Je le sais, je laissais ma souris juste le temps qu’il fallait ! Ça n’est pas normal de traiter vos clients… ».

Premièrement c’est faux, et deuxièmement cela ne vous empêche pas de taper votre mot de passe (d’ailleurs elle y était arrivée).

Une utilisatrice prenant la peine d’appeler un service client payant pour un problème qui n’en est pas un… PEBKAC.

PEBKAC #8102 – Millman

Pour effectuer un virement depuis le site Internet du service postal devenu banque, il faut d’abord ajouter un destinataire. Je suis la procédure et clique donc le bouton adéquat, qui me redirige vers une page vantant les mérites de leur système de sécurité via SMS. Soit, cette sécurité supplémentaire n’est pas superflue.

Cette page confirme mon numéro de mobile et m’annonce que le service est activé. Parfait, on passe à l’étape suivante… Ah non. Pas moyen de continuer la procédure. Je recommence, et me retrouve de nouveau bloqué sur cette page.

Une semaine plus tard le problème est corrigé mais tout de même… PEBKAC.