Ce site n'est pas pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder, en attendant que le vrai site soit remis en ligne.

PEBKAC #9221 – Desmu

À la maison, nous disposons d’un décodeur TV relié à une Box ADSL avec des plugs CPL. Notre installation électrique n’étant pas optimale, il arrive que l’image retransmise se coupe, parfois plusieurs secondes d’affilée.

Sous le coup du hasard, il est parfois arrivé que l’image se soit rétablie au moment même où un grand bruit se faisait entendre dans la maison (une porte qui claque par exemple). L’idée de mon père : frapper fort dans ses mains à chaque fois que l’image se coupe, dans l’espoir qu’elle revienne dans la seconde par cette action bruyante.

Inutile de dire que ça ne sert pas souvent à grand chose. PEBKAC.

PEBKAC #9104 – Desmu

Rentrant chez moi en voiture, je suis derrière un camion. Les coordonnées du transporteur sont imprimées à l’arrière. Nom, adresse, téléphone… Jusque là, rien d’anormal. Puis sur la dernière ligne est écrit : « www.transport-nomdelentreprise.@wanadoo.fr ».

Mon côte laxiste me dit : « Tiens, il a condensé son adresse e-mail et l’URL de son site sur une seule ligne, pour gagner de la place, ça peut être pratique. Mais « publicitairement » parlant, c’est risqué… »

Mon côté lucide m’a ensuite dit : « L’ensemble de ses coordonnées prend à peine la place de la moitié de sa porte gauche, et le reste n’est que peinture bleue. Il s’est juste gouré… ». PEBKAC.

PEBKAC #8704 – Desmu

Cela remonte à quelques années maintenant. J’étais chez un ami, celui-ci était connecté à MSN, et dialoguait avec son cousin.
Sa mère arrive (je ne sais plus trop pourquoi), mon ami pointe l’écran et lui annonce : « Regarde maman, je peux parler à mon cousin. »
Celle-ci reste perplexe un instant, puis demande : « Mais… il est où, ton cousin ? »… tout en jetant un œil à l’arrière du moniteur. PEBKAC.

PEBKAC #8216 – Desmu

Stagiaire dans une entreprise comptant le dépannage de matériel informatique dans ses activités, il m’arrive d’entendre mon patron accueillir les clients dans la pièce d’à-côté.
Hier, une cliente avait visiblement laissé son imprimante en réparation :
– Avez-vous trouvé pourquoi mon imprimante ne fonctionne pas ?
– Oui… La cartouche était vide.

Un peu plus tard, toujours la même cliente :
– C’est assez pénible de devoir faire toutes ces photocopies par semaine… On ne peut pas arranger ça ?
– … C’est-à-dire ? »
– Bah, pour éviter que l’encre ne sèche, je dois faire combien de photocopies par semaine ?…
PEBKAC.