Ce site n'est pas pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder, en attendant que le vrai site soit remis en ligne.

PEBKAC #9503 – Aérius

A, B & C, mes voisins de table au self, travaillant au Trésor Public :

A – Je ne comprends rien à ce qu’il faut rentrer dans les champs du logiciel. Du coup, je mets parfois n’importe quoi.
B – Mais fais comme moi : j’ai écrit sur une feuille des exemples pour savoir ce qu’il faut y remplir.
A – Pas bête ! Il faut que je trouve un moment pour le faire.
C – Je n’ai pas trouvé que c’était si difficile…
A – C’est normal : toi, tu es vacataire. C’est plus facile pour toi de comprendre le logiciel !

Partagez vos ressources et arrêtez de croire que vous êtes moins bons que les autres, bande de… PEBKAC.

PEBKAC #9435 – Aérius

Je reçois un courriel de la DSI de nos voisins de bâtiment, car ils ne parviennent pas à afficher nos contenus vidéo.
Trois liens vers des captures d’écran sont insérées dans le courriel, captures présentes sur leur serveur interne et auquel nous n’avons pas accès (réseaux séparés). PEBKAC.

PEBKAC #9391 – Aérius

Mes voisins dans le train :
« … Donc un smartphone, c’est un ordinateur miniature ?
– Non, un smartphone c’est un téléphone amélioré. Par contre un BlackBerry est un ordinateur, parce qu’il a un clavier. »
PEBKAC.

PEBKAC #9388 – Aérius

Le réseau Zuckerbergien (ZB) propose à ses utilisateurs de se connecter au « ZB Wi-Fi ». Ce système permet d’afficher la page ZB du lieu qui ouvre son réseau Wi-Fi aux clients, plutôt qu’une autre page. Le lieu gagne ainsi une publicité gratuite, et le réseau quelques données supplémentaires.

L’aide de ZB explique que, pour se connecter au Wi-Fi, il suffit de se connecter au réseau ouvert, de lancer son navigateur, et « tadam ! » : la page ZB s’affiche automatiquement et vous êtes localisé !

Si on ne souhaite pas être localisé, l’aide de ZB nous apprend qu’il suffit de se connecter au réseau ouvert, de lancer son navigateur, et… voilà. Ah si, l’utilisateur peut alors taper un mot de passe pour ne pas être tracé.

Faire croire que les données ne sont pas captées, c’est un beau PEBKAC. Et y croire en est un aussi. PEBKAC.

PEBKAC #9380 – Aérius

Avec un collègue nous préparons un courriel. C’est lui qui est au clavier.

Chaque fois qu’il doit revenir en arrière dans le texte, il utilise sa souris, même pour une lettre. Par contre, pour aller vers l’avant, il utilise la flèche droite du clavier, même pour une vingtaines de caractères.

Après avoir vérifié la systématisation de ces pratiques via de discrètes marques sur mon cahier, je lui fais gentiment la remarque, en lui disant qu’il peut utiliser les flèches pour déplacer son curseur de quelques lettres vers l’arrière comme l’avant, et qu’il pouvait également utiliser sa souris pour tout déplacement plus long.

Il m’a répondu : « Oh, tu sais, c’est si compliqué ! ». OK. PEBKAC.

PEBKAC #9330 – Aérius

Hier, je postais au sujet d’une personne qui souhaitait m’envoyer une capture d’écran par fax.
Aujourd’hui, j’ai eu des nouvelles d’une personne que j’avais eu au téléphone pour un bug : celle-ci m’a envoyé la capture d’écran attendue par courrier.

À quoi dois-je m’attendre pour demain ?… PEBKAC.

PEBKAC #9099 – Aérius

Un collègue me demande les titres et les auteurs d’une série d’articles de presse (signés) présents sur le site dont j’ai la charge. Est jointe à sa demande la liste des URL des articles concernés. PEBKAC.

PEBKAC #9068 – Aérius

Un collègue, professeur en lycée, nous raconte que ses élèves ont travaillé sur un logiciel métier.

Ce logiciel propriétaire n’est utilisable qu’avec une licence flottante. Les élèves doivent patienter vingt minutes entre le lancement du logiciel et la connexion aux serveurs de clés, situé sur le réseau. De plus, il y a des clés pour 30 élèves, mais avec deux classes de 25 en parallèle, cela coince souvent. Bref, le logiciel n’étant pas vraiment fondamental pour les apprentissages, et aucun effort de la DSI n’étant prévu, les professeurs laissent tomber la méthode.

Le jour de son inspection, mon collègue a présenté ce problème à l’inspecteur, pour justifier de la non-utilisation du logiciel. Il a eu la mauvaise surprise d’être mal noté précisément sur ce point.

En effet, entre midi et deux, l’inspecteur a testé le logiciel avec l’aide de l’administrateur réseau sur une machine déjà connectée au serveur de licence. Il n’a pas trouvé de problème particulier, et a conclu à de la simple mauvaise foi. PEBKAC.

PEBKAC #9069 – Aérius

La lecture du PEBKAC #8955 m’a fait revenir à de vieux souvenirs, quand, il y a quelques années, j’avais aidé une personne qui ne travaillait que sous Mac à passer sur un PC (une histoire de logiciel uniquement sous Windows, je crois).
Après avoir passé du temps avec elle pour expliquer les différences entre les deux machines, et notamment la différence commande/contrôle, elle se met au travail. Et là, elle s’écrie : « Les PC c’est trop nul, les raccourcis clavier ne fonctionnent pas ! ».

Eh non, souviens-t-en : la touche Windows n’a pas la même fonction que la touche Pomme. PEBKAC.