Ce site n'est pas pebkac.fr. Je publie ici la liste des PEBKAC que j'ai pu sauvegarder, en attendant que le vrai site soit remis en ligne.

PEBKAC #6124 – Aérius

Je travaille pour une association scientifique, dans grande ville française.

Peu de temps après mon arrivée dans l’association, je découvre qu’en cas de non-disponibilité de l’Intranet général de la ville, le message renvoyé sur le navigateur de l’agent indique d’envoyer un e-mail à mon adresse, fournie en clair : « webmaster@<nom-de-l-asso-scientifique>.org » (mon employeur).

En utilisant l’adresse en question, les utilisateurs ne pouvaient pas obtenir d’aide, car je ne travaille pas pour la ville. Je les renvoyais systématiquement vers le bon interlocuteur, pour certains après qu’ils m’aient engueulé car je ne pouvais pas répondre moi-même à leur demande.

Après signalement, il a fallu un mois pour que cela cesse, car d’après la direction du service informatique (DSI) de la ville « ce problème n’était pas possible ».

Pour la DSI qui met des adresses e-mail fantaisistes dans ses messages d’erreur, et aux quelques utilisateurs qui n’ont pas réfléchi en l’utilisant : PEBKAC.

PEBKAC #6084 – Aérius

Nous avons sur notre site un système avec les derniers tweets publiés. On peut consulter les trois derniers directement, puis revoir les trois plus anciens grâce à un pager (et ainsi de suite).

Un client est venu chouiner, car le tweet le concernant était en page 2. Vu « son importance » (une université), il « méritait d’être en tête de la première page ». Bien entendu, si nous ne changions pas immédiatement, « cela remettrait en cause nos relations futures ».

Nous avons décidé de ne pas donner suite à la demande de cet éminent professeur spécialisé dans les télécommunications, qui apprendra sûrement bientôt le principe des gazouillis et celui de flux d’information. PEBKAC.

PEBKAC #6083 – Aérius

Entendu dans la file du self ce midi (pas difficile, vu le ton et le volume) : « … Et là, le technicien a l’outrecuidance de me signaler que j’aurais très bien pu régler ça tout seul ! Tu te rends compte ? Savoir si mon clavier était bien branché !… »

Même mes collègues les moins doués ont ri. PEBKAC.

PEBKAC #6047 – Aérius

La comptable de l’entreprise nous a appris aujourd’hui que son problème d’ordinateur, qui se fige et qu’il est impossible d’éteindre à moins de couper l’alimentation, a été « résolu » : l’écran a été changé. PEBKAC.

PEBKAC #5237 – Aérius

Une collègue vient me voir, car depuis que j’ai changé l’URL pour la gestion de la mailing-list, sur le papier qui lui sert de pense-bête, « Internet ne fonctionne plus ».

Ce n’est pas quelques lettres au crayon, sur un papier, qui ont cassé la connexion. Mais sa chaussure qui a arraché le câble réseau de sa machine. PEBKAC.